samedi 31 décembre 2016

Pas de repos pour les braves


Pour marquer le passage à la nouvelle année, qu'on espère moins pourrie que celle que l'on quitte,
je travaille sur une planche "Holiday Special" de Commando Blitz...
Et, donc, ça prend du temps.
En exclusivité, le crayonné.
Enjoy et bonne année.

mardi 27 décembre 2016

Une étoile s'éteint




L'actrice Carrie Fisher, rendue mondialement célèbre pour avoir interprété le rôle de la princesse rebelle Leïa Organa d'Alderaan (ou Alderande en VF), s'est éteinte aujourd'hui, 27 décembre, des suites d'une crise cardiaque.

Triste jour pour la Rébellion.

dimanche 18 décembre 2016

Blitzkrieg


Y a des éléments de langage qui interrogent.
M. Fillon, candidat de la France bourgeoise, catho et retraitée
(- qui jouit de la retraite par répartition et trouve normal que les autres triment plus longtemps pour l'entretenir)
a annoncé sa tactique devant un parterre de patrons mouillant leurs caleçons de bonheur :
la Blitzkrieg, la "Guerre éclair"...

Au mois de juillet, pendant que les masses laborieuses partiront profiter de congés bien mérités,
il fera passer un train de décrets à coup de 49-3...
Au temps pour l'illusion démocratique, en mai, on élit un nouveau Napoléon !
Et quel terme emploie notre Bonaparte de salon ?
Blitzkrieg !

Sûrement une idée de ses vaseux communicants !
ça fait martial, ça fait viril... ça fait boche !

La Blitzkrieg, c'est la tactique utilisée par les troupes d'Hitler contre la Pologne, les Pays-Bas... et contre la France en 1940 !

Ceux qui ont connu la débâcle apprécieront :
des colonnes de civils jetés sur les routes pendant que les avions allemands les mitraillent !

Une méthode testée par la Légion Condor à Guernica  au pays basque espagnol pendant la guerre civile.

C'est ça la référence de Fillon ?
Et c'est quoi l'étape suivante ?
Transformer les "assistés" en savonnettes ?

Voilà ce qu'ont pondu ses têtes de com.
Les politiques sont de pire en pire.

Depuis la déconfiture de ce que les médias persiste à appeler la "gauche" de gouvernement,
la droite se sent pousser des ailes.

Des ailes frappées de quelles cocardes ?

dimanche 11 décembre 2016

Happy birthday, Kirk !

Y a pas que de mauvaises nouvelles :
cette semaine, Kirk Douglas a fêté ses 100 ans.

Un acteur et producteur dont le rôle a été si important qu'il fait partie du patrimoine de l'humanité.
Il a tout joué, Ulysse, Vincent Van Gogh, Doc Hollyday, Spartacus,
les salauds arrivistes dans le Gouffre des chimères, les manipulateurs dans les Ensorcelés, les hommes de devoir dans les Sentiers de la gloire... 
Il a d'ailleurs dit tout le mal qu'il pensait de Stanley Kubrick dans sa biographie, le Fils du chiffonnier
Et il fait partie de ces producteurs hollywoodiens qui ont blackboulé la liste noire instaurée sous le maccarthisme afin de priver d'emploi les artistes soupçonnés de connivence avec le communisme.

Au théâtre, il a monté Vol au dessus d'un nid de coucou - puis produit l'adaptation cinématographique dans laquelle Jack Nicholson a repris le rôle qu'il avait créé sur les planches...

Et il n'a pas boudé le fantastique et la science-fiction : 
Ulysse (l'adaptation de l'Odyssée), 20 000 lieues sous les mers (le film qui réconcilia Disney et la famille Fleisher), Nimitz, retour vers l'enfer (réalisé sur le porte-avion éponyme), Fury (un film de Brian de Palma qui mixe scanners et le récit d'espionnage), Saturn 3 (un thriller spatial éclipsé par Alien),
Holocauste 2000 (une sous-Malédiction anti-nucléaire)...

Alors joyeux premier siècle, mister Douglas.

jeudi 8 décembre 2016

samedi 3 décembre 2016

Commando remonté

Suite à la remarque d'un de mes amis, j'ai remonté les planches de Commando Blitz en éliminant une partie des marges blanches...











mardi 29 novembre 2016

Une droite bien primaire...

Douche froide pour Juppé et Sarkozy, la (F)rance profonde leur a préféré Fi(ll)on.


lundi 14 novembre 2016

Lâcher de troll

Depuis l'élection de Trump, certains semblent réaliser - mais un peu tard - que les vieilles recettes ne fonctionnent plus et que même un gros troll peut leur passer devant...
C'est curieux, mais ça c'était déjà produit en 2002, non ?
Sauf que là, si le premier tour risque de se reproduire... le deuxième, c'est moins sûr...
L'apprenti-sorcier, vous connaissez ? 

Sinon, sur un mode plus récréatif, voici la planche 9a de Commando Blitz
(en noir et blanc, muet).


mercredi 9 novembre 2016

Quand l'Amérique voit rouge...

C'est l'histoire d'un grand pays
où les Rouges et les Bleus alternent
au gouvernement...

Les hommes politiques sont des professionnels.
Ils sont favorables aux droits de l'homme,
au libre échange...
Ils préfèrent les réformes sociétales
aux réformes sociales.
Elles sont moins coûteuses.

Pendant des années, la bourse, déconnectée de l'économie réelle,
enrichit une minorité de nantis.
On ferme les usines, réduit les services publics et
la sphère de l’État providence...
Au nom de la concurrence libre
et non faussée.
L'économie est la priorité.
Si les inégalités, la pauvreté, la précarité
croissent, tant pis.

Les politiques savent ce qui est bon pour le peuple.
Il ne le prennent pas au sérieux même lorsque des citoyens
se rassemblent spontanément
et occupent l'espace public.

Quand un leader politique de gauche devient populaire,
susceptible de porter la parole citoyenne,
et prétend représenter son parti à la présidentielle...
les professionnels de la politique préfèrent l'écarter.
Et choisir un candidat du sérail.
Quitte à tricher à la primaire.

Puis vient un troll.
Grossier, démagogue, délirant...
Nul n'imagine sérieusement qu'on puisse voter pour lui.
Pourtant, il se qualifie.
Ces outrances sont dénoncées par la presse,
raillées par ses adversaires...
Il est sexiste, raciste, méprisant, menaçant... 

Les sondages donnent le candidat du sérail gagnant,
pourquoi s'inquiéter
quand les vedettes des médias
et du show-business, ceux
qui font l'opinion,
le soutiennent ?

Puis vient le réveil douloureux.

Ce grand pays,
c'est les États-Unis d'Amérique,
bien sûr... 


Quel autre pays, quels autres dirigeants,
feraient la même erreur ?



Biff Tannen for president !?



Dans le film Retour vers le futur 2,
à la suite de manipulations malheureuses,
l'infâme Biff Tannen devenait le leader d'une Amérique chaotique...
Il était le contre-modèle de l'homme politique intègre,
inspiré d'un affairiste démagogue sulfureux...
un certain Donald Trump !

Je représente donc ce dessin modifié de 2015...
Parce qu'à mon avis, y a du monde qui voudrait repartir en 1985...
Surtout depuis ce matin.

samedi 5 novembre 2016

"Meurs pourriture nazie !"


Work in progress.
Je m'essaye à la couleur directe.
D'abord le crayonné.
Puis la mise en couleurs avec des aquarelles.

jeudi 27 octobre 2016

No time for Nazis

Brutus affronte Bibendum Choucroute...
(Et moi, je m'essaye à l’acrylique) 

Y a de l'hommage dans l'air.

mardi 25 octobre 2016

CETA (se taper la tête contre les murs...)

Nouvelle crapulerie européenne cautionnée par notre gouvernement de "gauche"...



samedi 22 octobre 2016

Commando Blitz, épisode 15 : Roule Britannia !

La suite des aventures de mon commando préféré...
Où l'on déplore quelques dommages collatéraux.

vendredi 21 octobre 2016

Tremblez en France avec le troll à ressorts

Un petit dessin sur la dernière saloperie de Sarkozy contre les enseignants... 


Sinon, l’Éducation nationale manque de remplaçants... Des volontaires ?
Attention, c'est moins bien payé que les conférences de Sarkozy...

lundi 17 octobre 2016

Thatcher is back...

Pour les nigauds qui croivent (du verbe croiver) 
que Juppé est plus sortable que Sarkozy...

En fait, tout à fait sortable, par la peau de f...

Sans blague, tout ce qu'ils ont à proposer, à droite, 
c'est le programme de 1986 ?!?
C'est vrai qu'ils creusent, les mecs... 
Même au fond !

samedi 15 octobre 2016

L'Ami public numéro un.



Pierre Tchernia (1928-2016)

Comme j'étais pas mal occupé, je n'ai pas eu le temps de saluer comme il se doit le départ d'un Monsieur qui avait accompagné l'enfance de nombre d'entre-nous.
Les Américains avaient Disney, nous nous avions Pierre Tchernia qui nous présentait des tas de dessins animés...(1) Il était même Monsieur Cinéma (2), tellement que, non content d'animer l'émission et de revenir nous montrer des films pleins de chouettes trucages (3) ou avec Max Linder (4) le dimanche aprèm', il en tournait aussi, au cinéma (le Viager) comme à la télévision (le Passe-muraille)... (5)
 Pierre Tchernia était un pionnier de la télévision alors que c'était encore un média neuf (du temps du noir et blanc, de la rue Cognacq-Jay et de l'O.R.T.F., du petit train de l'interlude...) et il aimait la bande dessinée, Astérix en particulier... Les auteurs le lui rendaient bien.
C'est donc encore un gros bout d'enfance qui part avec lui...

(1) Et pas seulement des Disney, des Tex Avery aussi ! C'était Tchernia qui animait l'Ami public n°1 ou Disney Dimanche... Il était magique le Pierre. On faisait des émissions destinées aux enfants à l'époque...
(2) C'est dans cette émission-jeu d'actualité cinématographique qu'on voyait des tas d'extraits de films, comme le Monstre des temps perdus ou le Fantôme de l'Opéra à l'occasion des reprises, puis l'émission a migré le mardi soir (pour devenir Mardi-Cinéma)... Le générique était celui du film l'œuf...
(3) Y avait des films le dimanche en début d'après-midi, oui, et "trucage" était le mot qu'on employait avant de dire "effets spéciaux", pour justifier la facture.
(4) Un fantaisiste français, pionnier du cinéma comique à Hollywood dont l'étroit mousquetaire préfigure l'humour anachronique de Mel Brooks entre-autres...
(5) Des films de copains où revenait souvent Michel Serrault, et qui abordaient souvent le genre fantastique voire la science-fiction comme dans le Voyageur imprudent dont j'ai parlé ici : http://zaitchick.blogspot.fr/search?q=voyageur

mardi 11 octobre 2016

La joie par le travail (comme on disait dans le Pont de la rivière Kwaï)...

Afin de stimuler la productivité dans les entreprises high tech américaines, on a créé des "responsables du bonheur", des Chief Happiness Officers, en charge du bonheur dans la boite... Les salariés heureux sont des salariés productifs, c'est bien connu. 
On a essayé avec la drogue mais comme il y a eu des problèmes... 
Le travail, c'est l'opium du peuple alors ? 
Et les entreprises se chargent de définir ce qui fait le bonheur des salariés ? 
On vit vraiment dans le Meilleur des mondes possible...


Et n'oubliez pas votre badge surtout !

samedi 8 octobre 2016

We can do it -gris

Crayonné d'après Sarah la Riveteuse, affiche de propagande pour l'effort de guerre étasunien. (1941-1945).


samedi 1 octobre 2016

Engagez-vous, rengagez-vous bis repetita



Nouveau dessin en mode steam-punk
 réalisé pour susciter des adhésions à l'association Gandahar
afin d'organiser la 3e édition des Aventuriales.
en effet, nous manquons de bras à l'année pour
assurer en parallèle l'organisation du Salon et l'édition de la revue
malgré le secours appréciable de bénévoles sur le temps de la manifestation.

Pour nous rejoindre, suivez ou copiez ce lien :

 http://www.aventuriales.fr/infos-pratiques/

 
Version pixellisée